Les Nouvelles [Archives CTVM]

Pour la ministre de la Culture Christine St-Pierre, le gouvernement du Québec est déterminé à défendre et soutenir le secteur du cinéma, de la télévision et de l’audiovisuel

« Le fédéral doit tenir compte de tous les acteurs de la chaîne de production et de diffusion des émissions de télévision et des contenus multimédias dans la mise en œuvre de son nouveau Fonds des médias du Canada »

(JPG)
Claire Samson, Présidente-directrice générale de l’APFTQ ; Luc Wiseman, Président, Avanti Ciné Vidéo Productions ; Chrsistine St-Pierre, ministre de la Culture et de la Condition féminine du Québec

Les producteurs québécois membres de l’Association des producteurs de films et de télévision du Québec (APFTQ) réunis en Congrès annuel à Gatineau les 4 et 5 mai 2009, ont reçu un appui inconditionnel du gouvernement québécois et de sa ministre de la Culture, Mme Christine St-Pierre. Dans une longue allocution au dîner de clôture du Congrès, la ministre n’a pu éviter de parler du contentieux qui oppose le Québec au gouvernement Harper en matière de Culture.

Mme St-Pierre a notamment rappelé que des programmes comme Routes commerciales et PromArt étaient essentiels pour le rayonnement de nos créateurs à l’international. « On est déterminé à poursuivre nos pressions sur le fédéral pour leur rappeler que ces programmes sont essentiels pour le rayonnement de notre culture à l’international. Les 3 M$, que nous avons débloqués pour pallier à ces coupures, ne règlent pas le problème. J’ai besoin que vous m’aidiez à maintenir cette pression sur le fédéral », dira la ministre.

La ministre a aussi souligné le danger de voir les nouvelles règles du fédéral mal adaptées à la réalité québécoise. C’est pourquoi elle demande de rencontrer le ministre James Moore. « Je souhaite en particulier le sensibiliser à la nécessité de soutenir la création de contenus originaux de langue française destinés aux nouveaux médias. » Voici l’extrait de l’allocution de la ministre Christine St-Pierre concernant les « enjeux reliés à certaines décisions du gouvernement fédéral ». Le texte complet de l’allocution de la ministre suit.

[06-05-2009 09:24]