Les Nouvelles [Archives CTVM]

RENÉ GUIMOND QUITTE LA PRÉSIDENCE DE TQS

René Guimond aurait soumis sa démission il y a deux semaines à Maxime et Julien Rémillard, de Remstar.

Hier, jeudi, dans une note adressée au personnel de TQS, le nouvel acquéreur annonçait la présentation, la semaine prochaine, d’un « plan de relance qui inclura une réduction de l’effectif ». Remstar note que « les jours qui viennent vont être remplis d’inquiétude, et peut-être d’amertume, mais c’est un passage obligé pour sauver TQS ».

D’après René Guimond, interviewé sur les ondes de RDI, il pourrait s’agir d’une diminution de « 25 pour cent du nombre d’employés. C’est énorme ! »

Le président du Syndicat des employés de la salle des nouvelles de Montréal, Luc Bessette, n’est pas plus optimiste. « Ce qu’on nous a dit, c’est que la plupart des départements subiront des coupures, qu’ils n’épargneraient personne. C’est l’ensemble du réseau qui devrait y goûter. »

Mais en raison des difficultés financières de TQS, les employés se doutaient que des compressions s’en venaient. « On est réalistes là-dedans, on ne panique pas », a indiqué Luc Bessette, en soulignant que les différents syndicats du réseau auraient à se prononcer sur le plan de relance.

C’est en décembre dernier que le réseau TQS s’est placé à l’abri de ses créanciers. Le mois dernier, Cogeco et CTVglobemedia ont accepté l’offre d’achat présentée par Remstar, dont on ne connaît pas encore les détails.

Remstar doit maintenant présenté un plan de relance, qui devra être accepté par les syndicats, puis intégré au plan d’arrangement qui devra être soumis aux créanciers le 7 mai. On comprendra que le temps presse.

[11-04-2008 09:32]